Poèmes printemps

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poèmes printemps

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:10

Le printemps de Jacques Brenner





Jacques Brenner (1922-2001) est un romancier, essayiste et poète français.
Chanson

Toute la nature
frémit et murmure
dans les roseaux
au renouveau.
Musique divine
où l’on devine
le parfait accord
du Sud et du Nord.
Le bonheur vient
tends les mains,
le bonheur passe
suis sa trace.

Jacques Brenner "La Minute heureuse"

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Jean-Claude Brinette

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:10

[b]Jean-Claude Brinette est un auteur contemporain.[/b]


La noce des oiseaux
Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,
Jonquilles, crocus ont bravé la fraîcheur du temps,
Que déjà, les oiseaux publient leurs noces dans le ciel.
Neiges et froidures sont parties : " vive le Printemps ! "
Immense symphonie, où des millions de fleurs,
Se mélangent en un jour, aux bourgeons de velours
D'un coup de baguette magique : le ciel sort ses couleurs
Pour éblouir nos yeux, il devient troubadour.
Dans un ballet de cabrioles fantastiques
Les oiseaux dansent, s'accouplent et préparent leur nid,
Guidés par une force invisible et mystique,
Leur chant monte en hommage : au Maître de Symphonie.
Les oiseaux se sont embrassés sur les branches,
Et des angelots coquins ont ajusté leurs flèches...
Etrange ! tout ce que le Printemps en un jour change !
Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,
Tandis que sous leurs branches les amoureux de mèche,
Se content fleurette quand roucoulent les tourterelles.
Jean-Claude Brinette

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de René-Guy Cadou

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:11

Avant-printemps
Des oeufs dans la haie
Fleurit l'aubépin
Voici le retour
Des marchands forains.
Et qu'un gai soleil
Pailleté d'or fin
Eveille les bois
Du pays voisin
Est-ce le printemps
Qui cherche son nid
Sur la haute branche
Où niche la pie ?
C'est mon coeur marqué
Par d'anciennes pluies
Et ce lent cortège
D'aubes qui le suit.
René-Guy Cadou

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Robert Calmels

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:12

Né en 1926, Robert Calmels est l'auteur de nombreuses poésies (recueils "Bouquet d'espérances et " Pétales d'or").
Avril
Avril mois du printemps
Est celui des averses
Jour après jour le vent
Sur le sol les déverse.
Les prés sont verdoyants
et les arbres s'habillent
D'un feuillage ondoyant
Que la brise brandille.
S'il commence à pleuvoir
Dès lors sous la pluie fine
Pataugent les canards
Dont le corps se dandine.
Puis le soleil revient
Les gouttes cristallines
De pluie dans les jardins
Sur les fleurs s'illuminent.
Sans l'éclaircie du ciel
Comme un heureux présage
Surgit un arc-en-ciel
Irisant les nuages.
Robert Calmels

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Robert Calmels

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:13

Le papillon
Le papillon qui s’éveille
Et sort de sa chrysalide
Aux rayons qui l’ensoleille
Chauffe ses ailes humides.
En les déployant ses ailes
Brillent de teintes variées
Qui au soleil étincèlent
En ocelles colorées.
Puis insouciant il volète
Visitant chaque corolle
Pour y butiner des miettes
De pollen dont il raffole.
Il inspecte ainsi la flore
Arrive en valses légères
Au buddleia (1) qu’il adore
Pour ses senteurs printanières.
En voltigeant il explore
Chaque espèce florifère.
Heureusement il ignore
Sa destinée éphémère

(1) Le buddleia, appelé également "arbre à papillons" et "lilas d'été" est un buisson d'ornement qui se couvre de fleurs colorées.

Robert Calmels

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Francis Carco

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:14




Francis Carco (1886-1958) est un écrivain, auteur des romans connus Jésus la Caille (1914) et L'homme traqué (1922, Grand Prix du roman de l'Académie française). C'est un poète (La Bohème et mon cœur, 1913), un journaliste et un parolier de chansons (Le doux caboulot, Chanson tendre ...)
C'est la première strophe de ce poème, la plus simple, qu'on propose aux classes élémentaires :
Printemps
C'est dans le ciel clair
Un sifflement d'ailes,
Les roses nouvelles
Frissonnent à l'air
Bourdonnant d'abeilles.
Le soleil léger
Caresse les feuilles.
Ah ! que tu le veuilles
Ou non, va, chargé,
Du fruit de tes veilles.
Mais sois ingénu
Comme cette brise
Qui souffle et te grise
D'un philtre inconnu !
Francis Carco, 1913 ("La Bohème et mon cœur"

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Maurice Carême

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:15




Maurice Carême, instituteur belge (1899-1978) est présent dans chaque cahier de poésie des élèves de France et de Navarre (et de Belgique bien sûr).
Il nous propose deux poésies mensuelles pour débuter le printemps :
Mars
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.

Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu'il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c'est pour rire.

Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …

Maurice Carême ("La lanterne magique")

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Maurice Carême

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:16

Avril

J'ai crié. " Avril ! "
À travers la pluie,
Le soleil a ri.
J'ai crié. " Avril ! "
Et des hirondelles
Ont bleui le ciel.
J'ai crié. " Avril ! "
Et le vert des prés
S'est tout étoilé.
J'ai crié. " Avril !
Veux-tu me donner
Un beau fiancé ? "
Mais, turlututu,
Il n 'a rien répondu.
("La lanterne magique")

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Maurice Carême

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:16

Le printemps reviendra

Hé oui , je sais bien qu'il fait froid,
Que le ciel est tout de travers ;
Je sais que ni la primevère
Ni l'agneau ne sont encore là .
La terre tourne ; il reviendra ,
Le printemps , sur son cheval vert .
Que ferait le bois sans pivert ,
Le petit jardin sans lilas ?
Oui , tout passe , même l'hiver ,
Je le sais par mon petit doigt
Que je garde toujours en l'air ...
("En sourdine")

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Maurice Carême

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:17

À la rencontre du printemps
Cheveux au vent
Tambour battant,
Allons-nous-en,
A la rencontre du printemps.
Des arbres, des toits, des auvents,
Il pleut des milliers d'hirondelles.
Le soleil verse sur les champs,
De pleins paniers de fleurs nouvelles.
Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
A la rencontre du printemps.
Prenons nos trompettes gaiement
Et sonnons la mort de l'hiver.
La terre est comme un agneau blanc
Dans les bras nus de l'univers.
Cheveux au vent,
Tambour battant,
Allons-nous-en,
A la rencontre du printemps.

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps d'Anne-Marie Chapouton

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:17

Printemps
Chante Printemps
L'oiseau batifole
L'herbe folle sourit
La fleur endormie
s'étire gaiement
Chante Printemps
Anne-Marie Chapouton

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de François-René de Chateaubriand

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:18




Nuit de printemps
Le ciel est pur, la lune est sans nuage :
Déjà la nuit au calice des fleurs
Verse la perle et l'ambre de ses pleurs ;
Aucun zéphyr n'agite le feuillage.
Sous un berceau, tranquillement assis,
Où le lilas flotte et pend sur ma tête,
Je sens couler mes pensers rafraîchis
Dans les parfums que la nature apprête.
Des bois dont l'ombre, en ces prés blanchissants,
Avec lenteur se dessine et repose,
Deux rossignols, jaloux de leurs accents,
Vont tour à tour réveiller le printemps
Qui sommeillait sous ces touffes de rose.
Mélodieux, solitaire Ségrais,
Jusqu'à mon cœur vous portez votre paix !
Des prés aussi traversant le silence,
J'entends au loin, vers ce riant séjour,
La voix du chien qui gronde et veille autour
De l'humble toit qu'habite l'innocence.
Mais quoi ! déjà, belle nuit, je te perds !
Parmi les cieux à l'aurore entrouverts,
Phébé n'a plus que des clartés mourantes,
Et le zéphyr, en rasant le verger,
De l'orient, avec un bruit léger,
Se vient poser sur ces tiges tremblantes.
François-René de Chateaubriand (1768-1848) ("Tableaux de la nature")

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps d'André Chénier

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:19

André Chénier, de son vrai nom André Marie de Chénier (1762-1794) est considéré comme le précurseur des Romantiques.
Épigrammes (deux strophes extraites du poème, qui en compte trente-quatre !)
XVII
On dit que l’on a vu, de roses couronné,
Le jeune et beau Printemps sur nos bords ramené.
C’est aux autres amants dont l’amante est fidèle
De chanter les douceurs de la saison nouvelle.
Thestilis m’abandonne ; elle a trahi sa foi.
Il n’est plus de printemps ni de roses pour moi.
XVIII
L’hiver sous ses frimas tient la terre enchaînée ;
Le printemps les dissipe, et lui-même il s’enfuit ;
L’été vient ; il s’écoule, et Pomone le suit ;
Et bientôt aux frimas ils ramènent l’année.
André Chénie

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Charles Cros

Message par Iness le Mer 24 Mar - 0:19

Les quatre saisons - Le printemps
Au printemps, c'est dans les bois nus
Qu'un jour nous nous sommes connus.
Les bourgeons poussaient vapeur verte.
L'amour fut une découverte.
Grâce aux lilas, grâce aux muguets,
De rêveurs nous devînmes gais.
Sous la glycine et le cytise,
Tous deux seuls, que faut-il qu'on dise ?
Nous n'aurions rien dit, réséda,
Sans ton parfum qui nous aida.
Charles Cros (1842-1888) ("Le coffret de santal")

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Printemps.Charles d'Orléans

Message par Iness le Mer 24 Mar - 1:35

Duc d'Orléans et père de Louis XII. Exilé en Angleterre lors de la défaite d'Azincourt,
il passa 25 années en captivité. De retour à Blois, sa cour devint un centre de poésies.




Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie
Et s'est vêtu de broderies,
De soleil luisant, clair et beau
Il n'y a bête, ni oiseau
Qu'en son langage ne chante ou crie
Le temps a laissé son manteau
De vent de froidure et de pluie





Rivières, fontaines et ruisseaux
Portent en livrée jolie
Gouttes d'argent, d'orfèvrerie
Chacun s'habille de nouveau

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Lucie Delarue-Mardrus

Message par Iness le Mer 24 Mar - 8:41

Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945) a écrit de nombreux poèmes, romans, contes et nouvelles ...
Elle était aussi dessinatrice, sculptrice et historienne.


Joie du printemps
Au printemps, on est un peu fou,
Toutes les fenêtres sont claires,
Les prés sont pleins de primevères,
On voit des nouveautés partout.
Oh! regarde, une branche verte!
Ses feuilles sortent de l'étui!
Une tulipe s'est ouverte...
Ce soir, il ne fera pas nuit,
Les oiseaux chantent à tue-tête,
Et tous les enfants sont contents
On dirait que c'est une fête...
Ah! que c'est joli le printemps!

Lucie Delarue-Mardrus

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Philippe Desportes

Message par Iness le Mer 24 Mar - 8:43




Philippe Desportes
Le printemps gracieux
Celui qui n'a point vu le printemps gracieux
Quand il étale au ciel sa richesse prisée,
Remplissant l'air d'odeurs, les herbes de rosée,
Les coeurs d'affections, et de larmes les yeux :
Celui qui n'a point vu par un temps furieux
La tourmente cesser et la mer apaisée,
Et qui ne sait quand l'âme est du corps divisée
Comme on peut réjouir de la clarté des cieux :
Qu'il s'arrête pour voir la céleste lumière
Des yeux de ma Déesse, une Vénus première.
Mais que dis-je ? ah ! mon Dieu qu'il ne s'arrête pas :
S'il s'arrête à la voir pour une saison neuve,
Un temps calme, une vie, il pourrait faire épreuve
De glaçons, de tempête, et de mille trépas.
Philippe Desportes (1546-1606)

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Mohammed Dib

Message par Iness le Mer 24 Mar - 8:44

Mohammed Dib (1920-2003) est un grand romancier et poète algérien de langue française
( ce Printemps n'est classique que dans la forme) :
Printemps
Il flotte sur les quais une haleine d'abîmes,
L'air sent la violette entre de lourds poisons,
Des odeurs de goudron, de varech, de poisson ;
Le printemps envahit les chantiers maritimes.
Ce jour de pluie oblique a doucement poncé
Les gréements noirs et gris qui festonnent le port ;
Eaux, docks et ciel unis par un subtil accord
Inscrivent dans l'espace une sourde pensée.
En cale sèche on voit des épaves ouvertes;
En elles l'âme vit peut-être... Oiseau têtu,
Oiseau perdu, de l'aube au soir reviendras-tu
Rêver rie haute mer, d'embruns et d'îles vertes ?
Je rôde aussi, le coeur vide et comme aux abois,
Un navire qui part hurle au loin sous la brume ;
Je tourne dans la ville où les usines fument,
Je cherche obstinément à me rappeler, quoi ?
Mohammed Dib

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Paul Éluard

Message par Iness le Mer 24 Mar - 8:45

Printemps
Il y a, sur la plage, quelques flaques d'eau.
Il y a, dans les bois, des arbres fous d'oiseaux.
La neige fond dans la montagne.
Les branches des pommiers brillent de tant de fleurs
Que le pâle soleil recule.
C'est par un soir d'hiver,
Dans un monde très dur,
Que tu vis ce printemps,
Près de moi, l'innocente.
Il n'y a pas de nuit pour nous.
Rien de ce qui périt, n'a de prise sur moi
Mais je ne veux pas avoir froid.
Notre printemps est un printemps qui a raison.
Paul Éluard

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le printemps de Maurice Fombeure

Message par Iness le Mer 24 Mar - 8:46

C'est le joli printemps
C'est le joli printemps
Qui fait sortir les filles,
C'est le joli printemps
Qui fait briller le temps.
J'y vais à la fontaine,
C'est le joli printemps,
Trouver celle qui m'aime,
Celle que j'aime tant.
C'est dans le mois d'avril
Qu'on promet pour longtemps,
C'est le joli printemps,
Qui fait sortir les filles,
La fille et le galant,
Pour danser le quadrille.
C'est le joli printemps
Qui fait briller le temps.
Aussi, profitez-en,
Jeunes gens, jeunes filles;
C'est le joli printemps
Qui fait briller le temps.
Car le joli printemps,
C'est le temps d'une aiguille.
Car le joli printemps
Ne dure pas longtemps.
Maurice Fombeure ("À dos d'oiseau"

Iness

Nombre de messages: 834
Date d'inscription: 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum